Escalade : Everest

Source : Wikipedia

L’Everest, en tibétain « Chomolungma », en népalais « Sagarmatha », aussi appelé mont Everest, est une montagne située dans la chaîne de l’Himalaya, à la frontière entre le Népal et la Chine (Tibet).

Il est aperçu par des Européens pour la première fois en 1847 puis, après quelques années d’observations et de calculs, son altitude est établie à 8 848 mètres et il est identifié comme le plus haut sommet du monde au-dessus du niveau de la mer. Cette caractéristique lui vaut d’être baptisé de son nom actuel par les Occidentaux en 1865 et, dès les années 1920, de lui attirer l’intérêt des alpinistes qui se lancent à l’assaut de ses pentes. Plusieurs expéditions, en particulier britanniques, se succèdent depuis le nord. Toutefois, les conditions climatiques extrêmes font leurs premières victimes, parmi lesquelles George Mallory et Andrew Irvine, en 1924, dont on ne saura probablement jamais avec certitude s’ils ont atteint le sommet. En 1950, le Népal autorise l’accès à la montagne depuis le sud offrant des possibilités d’ascension par l’arête Sud-est, moins périlleuse. Finalement, trois ans plus tard, Edmund Hillary et Tensing Norgay réussissent à vaincre l’Everest. Dès lors, les exploits en tous genres s’enchaînent, alimentant les fantasmes populaires ; mais, en 1996, une série d’accidents mortels vient rappeler les dangers liés à la montagne, portant de nos jours à plus de 200 le nombre de victimes. Pourtant, le tourisme de masse se popularise, fragilisant le milieu malgré la création du parc national de Sagarmatha en 1976. Ainsi, plus de 14 000 alpinistes ont tenté l’ascension depuis 1922 et plus de 4 000 l’ont réussie, bien aidés, pour la majorité d’entre eux, par les porteurs sherpas.

Toponymie et étymologie

Identifié comme « pic B » à partir de 1847 puis appelé « pic XV » en 1849, la montagne acquiert son nom anglais en 1865 qui lui est donné par Andrew Waugh, alors arpenteur général britannique des Indes orientales. Généralement, le nom local est respecté, à l’instar du Kangchenjunga et du Dhaulagiri mais le Népal et le Tibet étant fermés aux voyageurs étrangers, il écrit :

Portrait de George Everest.

« Mon respecté chef et prédécesseur le colonel Sir George Everest m’a enseigné à désigner tout objet géographique par son véritable nom local ou indigène. Mais voici une montagne, probablement la plus haute au monde, dont nous n’avons pu trouver aucun nom local. L’appellation indigène, si elle en a une, ne sera très probablement pas découverte avant que nous soyons autorisés à pénétrer au Népal. En attendant il m’incombe le privilège comme le devoir d’assigner… un nom, par lequel cette montagne puisse être connue des citoyens et des géographes et devenir un mot d’usage courant dans les nations civilisées. »

— Andrew Waugh, Proceedings of the Royal Geographical Society of London

Pourtant, de nombreux noms locaux existent, le plus connu étant probablement depuis plusieurs siècles l’appellation tibétaine Chomolungma figurant même sur une carte de 1733 publiée à Paris par le géographe français Jean-Baptiste Bourguignon d’Anville. Quoi qu’il en soit, Waugh prétexte qu’avec la pléthore de noms locaux, il aurait été difficile d’en favoriser un plus répandu parmi les autres Il décide alors de le baptiser d’après son prédécesseur de 1830 à 1843, d’abord en utilisant l’orthographe Mont Everest puis Mount Everest. Pourtant, celui-ci objecte en 1857 que le nom est impossible à écrire en hindi ou à prononcer par les « natifs de l’Inde ». Malgré cela, la Royal Geographical Society l’entérine officiellement en 1865, soit un an avant la mort de George Everest. La prononciation anglaise moderne d’Everest (API : [‘?v?r?st] ou [‘?vr?st]) est d’ailleurs différente de la prononciation du nom de famille qui était [‘i?vr?st]. La prononciation française, quant à elle, diffère encore de l’original, puisque l’on dit [‘evr’st].

Le nom tibétain est donc Chomolungma ou Qomolangma signifiant la « Déesse (Chomo) mère (suffixe ma) des vents (lung) » et la translittération en chinois est Zhumùlangma Feng ou Shèngmu Feng signifiant « déesse de l’univers » tandis que la traduction littérale donne Shèngmu Feng. En ancien sanskrit, la montagne a pour nom Devgiri, en français « la montagne sainte », et Devadurga, prononcé en anglais deodungha au XIXe siècle. Au début des années 1960, le gouvernement népalais prend conscience que l’Everest n’a aucun nom népalais. Ce manque est dû au fait que la montagne n’était pas connue et n’avait donc pas de nom au Népal ethnique, c’est-à-dire, la vallée de Katmandou et ses abords. Le gouvernement se décide alors à trouver un nom pour la montagne. Chomolangma, pourtant utilisé par les Sherpas, n’est pas acceptable car il aurait été contraire à l’idée d’unification du pays (« népalisation »). Aussi, un nouveau nom est inventé par Baburam Acharya : Sagarmatha , en français la « tête du ciel ».

En 2002, le journal chinois Le Quotidien du Peuple édite un article alléguant un point de droit contre l’utilisation continue du nom anglais dans le monde occidental, insistant sur le fait que la montagne devrait être mentionnée par son nom tibétain. Le journal se justifie par le fait que le nom local précédait chronologiquement le nom anglais : le mont Qomolangma aurait été repéré selon eux sur une carte chinoise il y a plus de 280 ans. Dans le même ordre d’idées, une campagne menée entre autres par l’ancien Premier ministre de l’Inde, Atal Bihari Vajpayee, a tenté de convaincre l’opinion que la montagne devrait être renommée d’après Radhanath Sikdar, l’auteur des calculs établissant l’altitude du sommet en 1852, mais la montagne n’étant pas en territoire indien, la dénomination a été rejetée.

Publicités
Cet article, publié dans Alpinisme, Environment, Escalade, Hiking, Trekking, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s