Escalade : Les routes d’ascension du Kilimandjaro

Marangu Route

Le départ à la Marangu Gate se situe au sud-est de la montagne, à 1 870 mètres d’altitude, au cœur de la forêt humide. C’est l’itinéraire le plus ancien, le plus aisé et le plus régulier, mais aussi le moins spectaculaire et le plus utilisé des touristes ; peu d’expérience et de matériel sont nécessaires. Quatre jours d’ascension et deux jours de descente suffisent pour parcourir ses 36 kilomètres et il est possible de passer chaque nuit en refuge. L’ascension finale passe également par Gillman’s Point.

Mweka Route

Cet itinéraire sur le versant méridional est le plus direct mais aussi le plus raide et le plus périlleux. Il n’est plus autorisé qu’à la descente. Il aborde le sommet du Kibo à proximité de Stella Point et entame les 22 kilomètres jusqu’à 1 640 mètres d’altitude par une crête qui longe la South-East Valley.

Umbwe Route

Cet itinéraire très peu fréquenté se situe également au sud du Kibo. Il a été ouvert en 1938. Il est court, pentu et considéré comme très difficile. La rapidité d’ascension depuis 1 600 mètres d’altitude ne permet pas toujours à l’organisme de s’acclimater. Depuis la fermeture du tronçon Great Western Breach Route, la montée fait désormais 31 kilomètres et demande cinq jours de marche.

Machame Route

Le départ à la Machame Gate se situe au sud-ouest de la montagne, à 1 640 mètres d’altitude. Le sentier passe dans le Barranco, puis entre le Shira et le Kibo avant d’atteindre Lava Tower. C’est un des itinéraires les plus spectaculaires et est en passe de devenir aussi populaire que Marangu Route dans le sens de la montée. Il n’offre en revanche pas beaucoup de possibilités d’abri et s’avère relativement difficile en raison des marches plus longues et plus relevées, même si la partie intermédiaire, plus plate, permet de s’acclimater. Il faut entre six et sept jours pour atteindre le sommet et parcourir les 40 kilomètres en évitant la Great Western Breach.

Lemosho Route

Cet itinéraire de 49 kilomètres (par le Southern Circuit) complètement à l’ouest de la montagne est relativement difficile et moyennement fréquenté. Le panorama qu’il offre sur le mont Méru, avant de contourner le Shira par le nord, est certainement le plus apprécié. Il démarre à 2 360 mètres d’altitude à Londorossi Gate et nécessite entre six et huit jours de montée.

Shira Route

Cet itinéraire est plus ancien et légèrement plus au nord que le précédent, sur le versant occidental de la montagne. Il démarre à 3 600 mètres d’altitude, beaucoup plus près de la partie sommitale, en évitant une longue marche dans la forêt. Il demeure relativement ardu et moyennement fréquenté parce que l’acclimatation est difficile les premiers jours. Il faut six ou sept jours pour parcourir ses 34 kilomètres par le Southern Circuit.

Great Western Breach Route

Il s’agit de la seule alternative permettant une approche du pic Uhuru par l’ouest. Elle est naturellement accessible depuis Shira/Lemosho/Machame Route. Son passage permet de franchir un dénivelé de 850 mètres en seulement deux kilomètres, avec l’aide des mains. Cependant, ses pentes sont instables et ont causé la mort de trois grimpeurs en janvier 2006. À la suite de cet accident, les autorités du parc ont décidé d’interdire son accès durant près de deux ans. Malgré sa réouverture en décembre 2007, cet itinéraire reste fortement déconseillé. Désormais, il est parfois considéré du domaine de l’alpinisme et côté I+.

Southern Circuit ou Summit Circuit

Cette variante relie Shira/Lemosho/Machame Route, Umbwe/Mweka Route et Marangu/Rongai Route au sud du Kibo. Elle a été la seule possibilité de rejoindre le sommet en venant de l’ouest lors de la fermeture de la Great Western Breach Route et reste conseillée depuis. Elle a l’avantage d’offrir une jolie vue sur les fronts glaciaires du Southern Icefield puis traverse la partie supérieure de la vallée de Karanga.

Northern Circuit

Il s’agit du tracé le plus récent et reste peu fréquenté. C’est une variante qui contourne le Kibo par le nord-ouest et relie Rongai Route à Shira/Lemosho/Machame Route. Il faut compter neuf jours pour parcourir les 90 kilomètres qui mènent au sommet en évitant la Great Western Breach93].

Mawenzi & The Saddle

Cette variante relie Rongai Route et Marangu Route en passant au pied du Mawenzi.

Records

Panneau indiquant le sommet du pic Uhuru.

L’ascension la plus rapide est l’œuvre depuis 2001 de l’Italien Bruno Brunod, en 5 h 38 min 40 s, par la Marangu Route. Deux autres grimpeurs revendiquent chacun un temps plus court mais leur tentative n’a pas été homologuée. Chez les femmes, la Britannique Rebecca Rees-Evans a vaincu le sommet en 13 h 16 min 37 s par le même itinéraire.

Alors que Brunod a emprunté le même chemin à la montée comme à la descente, le Tanzanien Simon Mtuy détient depuis le 26 décembre 2004 le record de l’aller-retour le plus rapide en 8 h 27 min en étant monté par Umbwe Route et redescendu par Mweka Route. Il a également réalisé le temps le plus rapide sans assistance alimentaire en 9 h 19 min le 22 février 2006.

La personne la plus jeune à avoir atteint le pic Uhuru est l’Américain Keats Boyd à l’âge de sept ans, le 21 janvier 2008, alors qu’il est normalement interdit de le faire en dessous de l’âge de dix ans. La plus âgée est, d’après le Livre Guinness des records, l’Américain Carl Haupt lorsqu’il réalise l’ascension en 2004 à l’âge de 79 ans ; il est pourtant avéré que le Français Daniel Valtée l’a réussi avant lui, à l’âge de 87 ans.

Alpinisme

La roche du Kilimandjaro n’est généralement pas très propice pour l’escalade. Toutefois, les pics du Mawenzi offrent quelques bonnes voies et le recul des glaciers du Kibo contribue à l’apparition de quelques parois verticales ou passages vertigineux sur certains tronçons de l’itinéraire Umbwe en particulier. Des autorisations spéciales et des décharges sont nécessaires pour les emprunter.

Breach Wall

Cette paroi est parfois comparée à la face Nord de l’Eiger et propose un dénivelé entre 4 700 et 5 400 mètres. La voie directe, la plus naturelle, est appelée Messner & Renzler depuis que ces deux alpinistes l’ont ouverte le 31 janvier 1978 ; elle emprunte des rochers gelés et des couloirs vers les glaciers Balletto et Diamond et est cotée VI. D’autres voies moins connues empruntent cette paroi : la voie orientale réalisée par John Temple et Anthony Charlton les 22 et 23 décembre 1974 (V+), la voie Balletto par John Temple et Dave Cheesmond entre le 1er et le 4 avril 1975 (VI) et la voie Lortscher du nom de l’alpiniste qui l’a ouverte les 11 et 12 janvier 1972.

Glacier Kersten

Les voies le long de ce glacier peuvent s’avérer difficiles à trouver en raison du relief, des conditions d’enneigement et des chutes de pierres et de glace l’après-midi. Elles sont cotées de III+ à VI. La première ascension par la voie originale est réalisée par Walter Welsch et Leo Herncarek entre le 20 et le 22 septembre 1962. La voie par le côté droit du glacier est réussie par Mark Savage et Iain Allan les 28 et 29 juillet 1976. Enfin, la voie directe est ouverte les 20 et 21 décembre 1975 par Ian Howell, Bill O’Connor et John Cleare.

Glacier Heim

Cette traversée est réalisée la première fois par A. Nelson, H.-J. Cooke et D.-N. Goodall en 1957. Elle est cotée III+. La partie inférieure peut s’avérer glissante si la neige laisse place à la glace ou à la roche. La partie supérieure est dominée par l’éperon du Window Buttress où il est possible de bivouaquer. Une voie directe démarrant entre les glaciers Heim et Kersten est ouverte par Robert Barton et David Morris les 29 et 30 décembre 1977. Elle est une des plus difficiles du Kilimandjaro et est cotée VI.

Glacier Decken

La base du glacier est étroite et pentue. Des chutes de pierres et de glace peuvent également survenir. Il est gravi pour la première fois le 12 janvier 1938 par E. Eisenmann et T. Schnackig en empruntant la voie originale qui démarre à 4 650 mètres d’altitude. La première en solitaire sur cette même voie est l’œuvre de Ante Mahote en 1964. En août 1974 une voie est ouverte dans le côté droit du glacier par M. Tudo, J. Montford, F. Schock et J. Kuhn. Les deux voies sont cotées III/IV.

Le Mawenzi et The Saddle depuis le refuge Kibo.

Glacier Little Penck

La voie suit des couloirs de neige depuis le bas du glacier à 4 900 mètres d’altitude jusqu’à 5 700 mètres d’altitude avant l’escalade finale du pic Uhuru. Elle est cotée III depuis la première réalisée le 20 juin 1969 par D. Payne et D. King.

Mawenzi

Le sommet offre deux voies principales permettant de relier le pic Hans Meyer et le Nordecke. La première, cotée II, emprunte une série de couloirs au-dessus de la partie supérieure gauche des éboulis de North West Corrie jusqu’à une arête rocheuse. Elle est ouverte en solitaire par R. F. Davies en janvier 1953. La seconde, cotée IV, démarre dans des éboulis entre l’éperon Nord et l’arête Nord-Est. Une série d’arêtes et de fissures mène au sommet du Nordecke d’où il est possible d’atteindre le pic Hans Meyer via un col facile d’accès.

Refuges

Les itinéraires sont équipés de refuges de montagne de manière inégale. Marangu Route dispose des plus confortables (literie, eau, douches, électricité, cuisines). Autrement, il existe des camps à la fin de chaque journée de marche. Plusieurs de ces camps se situent à l’abri de grottes. Il est interdit de bivouaquer en dehors de ces zones pour des questions de sécurité. Certains camps portent le qualificatif de hut signifiant « refuge » (Machame Hut, Barranco Hut) mais sont tout juste équipés de quelques commodités sans toutefois offrir de possibilité pour se restaurer ou dormir.

School Hut ou Outward Bound Hut

Ce refuge est situé à 4 800 mètres d’altitude sur Rongai Route. Il était connu sous le nom de Outward Bound Hut avant que ce nom soit abandonné par les autorités du parc. Il n’est plus utilisé comme dortoir en raison de son délabrement.

Mawenzi Tarn Hut

Ce refuge est situé à 4 315 mètres d’altitude sur Rongai Route. Il a été construit dans les années 1970 au pied d’un cirque naturel en contrebas du Mawenzi. Il est cependant laissé à l’abandon.

Mandara Hut

Ce refuge est situé à 2 700 mètres d’altitude sur Marangu Route après une première journée de marche. Sa construction date d’avant la Première Guerre mondiale. Il est d’abord baptisé Bismarck Hut, du nom du chancelier impérial allemand. Le bâtiment d’origine n’existe plus ; il a été remplacé par plusieurs refuges en bois avec des fonds norvégiens. Le principal dispose d’une salle à manger. Au total, ils disposent de 60 à 80 lits.

Horombo Hut

Ce refuge est situé à 3 720 mètres d’altitude sur Marangu Route. C’est le deuxième sur cet itinéraire. Il dispose de 120 lits répartis en plusieurs chalets en bois, soit une capacité double par rapport aux autres refuges situés sur cet itinéraire parce qu’il sert aussi bien à la montée qu’à la descente.

Kibo Hut

Ce refuge en pierre est situé à 4 703 mètres d’altitude après la jonction entre Marangu Route et Rongai Route. Il dispose de 60 lits.

Mweka Hut

Ce refuge est situé à 3 100 mètres d’altitude sur Mweka Route. Il a été construit dans les années 1960. Inutilisé à la descente, il est désormais fermé depuis que la montée par cet itinéraire est interdite et se trouve dans un état de délabrement avancé.

Barafu Hut

Ce refuge est situé à 4 673 mètres d’altitude après la jonction entre Mweka Route et Umbwe Route. Il est constitué de deux abris très sommaires établis dans les années 1960 où il est parfois préférable de camper.

Moir Hut

Ce refuge est situé à 4 200 mètres d’altitude après la jonction entre Lemosho Route, Shira Route et Machame Route.

Publicités
Cet article, publié dans Alpinisme, Escalade, Hiking, Trekking, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s